Le département de production SoulPeaks sera en vacances du 22 décembre au 13 Janvier inclusivement . Pour toute commande se rapprochant de ces dates un délai de livraison plus long qu’à l’habitude sera nécessaire

Je suis maman, entrepreneure, je suis occupée et j’ai besoin de ventiler, moi aussi..!


J’ai débuté la course à pied il y a plusieurs années. Je souviens très bien de ma première fois, à -35 en plein hiver, habillée avec toutes sortes de trucs certainement pas dry fit, ni merinos, ni chauds! J’ai couru comme ça 15 minutes. Le lendemain, 20...et ainsi de suite. Je courais pour sortir de la maison. 

Je suis maman, entrepreneure, je suis occupée et j’ai besoin de ventiler, moi aussi! J’ai réalisé mon premier 10 km en course officielle et c’est comme ça que le déclic s’est fait! Mon parcours de vie m’a  aussi amenée à faire la rencontre du trail. La passion était vraiment plus forte que pour le bitume et je n’y suis pratiquement plus retournée par la suite. 

La nature , les arbres, les odeurs , le bonheur! En 2015-2016, j’ai enchaîné  les courses en sentiers, toutes aussi difficiles et techniques les unes que les autres. J’ai littéralement trippé, solidement amoureuse du feeling des descentes infernales où tu crois perdre le contrôle de tes jambes tellement ça roule vite! 

J’ai couru mon 2016 accompagnée de taping du bas au haut, j’ai aggravé une blessure antérieure. Jusque là, ça roule encore: je fais du millage et j’encaisse. Je me suis  “embarquée”dans le projet fou de courir un 65 km à l’Ultra trail Harricana. Je l’ai réussi. C’est par la suite que la chute a débuté. 

J’ai totalement arrêté la course durant l’année 2017, blessée au dos, au bassin et à une hanche.  La pression sociale, les groupes de courses, tout me déprimait. Je n’ai pas participé à quoi que ce soit en 2017. Ce fut par contre une convalescence payante, car cette année, j’ai la surprise de recommencer en force. Aucune douleur, aucun bobo , juste du plaisir! 

J’ai débuté ma saison en lionne! Je fais du volume de D+, je cours presque chaque jour, je me suis retrouvée dans mon équilibre physique et mental. À ceci, on ajoute la surprise d’avoir été sollicitée comme ambassadrice 5 Peaks Québec/Lululemon  que je représente fièrement chaque fois que c’est possible.  

Déjà, j’ai quelques courses officielles à mon actif, en 2018, dont  4e femme au classement (5peaks Coaticook). Je suis aussi revenue sur mon objectif de refaire le 65 UTHC  cette année en retranchant plusieurs minutes. Je suis motivée, je carbure aux nouveaux défis. 2019 est déjà dans mes rêves avec un 110km que je ferai, accompagnée de mes amis fous et stimulants! 

En résumé , tout au long de mon parcours, j’ai retenu la leçon suivante : “ Comme dans toutes choses ou toutes épreuves de la vie, la patience et les efforts seront toujours récompensés”. 

En fait, la course en trail, c’est mon exutoire, mon vacuum, mon équilibre: j’y laisse mes problèmes, j’y trouve des solutions. Je suis faite pour le bois, je suis faite pour y respirer...je  suis faite pour les longues runs!

Voilà! “ Pas très impressionnant!”, diront certaines langues, mais à 42 ans, recommencer à courir en santé, en forme, le cerveau à son meilleur...ça n’a pas de prix. Qui plus est, je  suis entrepreneure avec la garde de mes 2 filles: je dois concorder les éléments de  la routine et trouver du temps pour courir. Mais, TOUT EST POSSIBLE! Et, selon moi, c’est mieux que toutes les pilules du monde. 

 Ciao!

Mel Blanchette


Leave a comment