AU SOMMET DE…SOI-MÊME


Depuis toujours et tout particulièrement ces derniers temps, on entend parler de gens qui se dépassent à travers des activités ou des défis individuels médiatisés.

Que ce soit un cycliste qui s'attaque à un tour du monde, un marathonien qui complète plusieurs 42,2 km en plusieurs jours, un 'ultra-runner' qui franchit la ligne d'arrivée de l'UTMB ou du nageur qui propulse le record sur une distance, chacun veut faire part de ce dépassement personnel à ses proches et, souvent, à la faune des médias et des réseaux sociaux.

Comme sportif, je me dis que ce phénomène de partage fait sans doute partie d'un besoin de reconnaissance par nos pairs, d'une validation de notre personnalité et d'un peu d'égocentrisme.

Pour ma part, je n'ai rien contre cette attitude car, moi aussi, je l'adopte et je l'assume: elle me galvanise jusqu'à un certain point dans mon envie de me dépasser et de partager les résultats avec mes pairs faisant partie d'une même ' communauté'.

Mais, qu'en est-il de Myriam qui marche quotidiennement 30 minutes, de Élodie qui s'adonne au 'spinning' 2fois/semaine, de Jacob qui amène régulièrement ses enfants jouer au parc, de Jasmin qui s'adonne au' treck' avec sa bande de bons-vivants ?

De ces sportifs et adeptes de plein-air, il n'y a aucun signal radio. Nenni. Aucun 'post', aucune mention. Ils passent sous le radar, mais demeurent des éléments essentiels à une société en santé.

Dans le même ordre d'idées, on parle peu des enfants actifs individuellement , sauf quand il est question de 'cubes d'énergie' dans les écoles. On constate qu' il en est de même de nombreux ados dont on dit souvent qu'ils sont victimes de méforme, d'embonpoint, mais on oublie tous ceux pour qui l'activité physique est un mode de vie.

Qu'à cela ne tienne: dans le fond de nous tous, on sait que l'activité physique et le plein-air sont à la base de notre bien-être dans notre corps et notre tête et que ces pratiques nous permettent d'atteindre notre sommet personnel, le sommet… de notre âme.

À nous de transmettre ces valeurs à ces personnes en étant une source de motivation, un accompagnateur, un coach de vie, un exemple…

Le Doyen

Richard Duquette


Leave a comment